• Février 2022, une nouvelle présidente pour l’andCO ! Interview croisée...

     

     

    Comment cette transition s’est-elle déroulée  ?

    Philippe : Le changement de présidence d’un réseau en plein essor, qui fédère une centaine de membres et qui a développé des partenariats institutionnels de premier plan, cela ne s’improvise pas. Le sujet était en discussion depuis un moment mais tout s’est accéléré à l’approche de l’Assemblée Générale annuelle et surtout lors de l’installation du nouveau Conseil d’Administration, en début d’année.

    Conformément à nos statuts, c’est en effet le CA qui élit le Bureau. J’étais jusque-là le seul à avoir assumé la présidence de l’andCO depuis sa création en 2014. Il nous fallait donc préparer la transition en trouvant un ou une candidate motivée, capable d’impulser quelque chose de nouveau.

    Carine avait cet état d’esprit et le profil qui correspondait bien. Elle a pris le temps d’y réfléchir avant de se lancer. Pour la petite histoire, elle a débuté sa présidence par un remue-méninges avec les membres du CA, en mode scénario catastrophe : Comment rater complètement le changement de présidence et la période de transition ? C’était à la fois utile, ludique et décalé ; cela a eu un effet hyper positif sur la cohésion autour de notre feuille de route pour 2022…

    Février 2022, une nouvelle présidente pour l’andCO ! Interview croisée...

    Février 2022, une nouvelle présidente pour l’andCO ! Interview croisée...

    Carine : Avec la préparation de passation de relais par Philippe et les échanges sur la suite à donner, j’ai pu observer mon apaisement au fur à mesure de la démarche de succession et notamment lors du dernier Conseil d’administration du début d’année. Le scénario en mode catastrophe pour accompagner le changement m’a permis de constater le soutien de l’équipe d’administration et de me sentir légitime. Mais comment ne le serais-je pas après 10 ans d’expérience professionnelle sur ce métier et 7 ans de membre actif !

    L’andCO a devant elle de nombreuses perspectives, elle affichera le rôle incontournable du conseil en organisation au sein de nos institutions et accompagnera la modernisation du service public.

    Philippe, quelques mots sur tes premières impressions d’ex-président, après presque 8 années d’exercice ?

    Une page se tourne pour l’andCO et pour moi et c’est très bien ainsi. J’ai toujours considéré qu’un réseau devait se renouveler et qu’il faut savoir passer le relais. La création de cette association en 2014 concrétisait le souhait d’une poignée d’ex-stagiaires de l’itinéraire « Conseil en organisation » dispensé à l’INSET de Montpellier, de conserver des liens après leur formation. Pour nous, c’était alors une évidence que, pour améliorer notre pratique et enrichir notre boîte à outils, il était indispensable de s’appuyer sur nos pairs, et ce d’autant plus que nous étions plusieurs à être seuls à exercer nos missions au sein d’une collectivité ou d’un centre de gestion. Nous avions aussi un enjeu commun de valorisation du conseil en organisation assuré par des agents publics, là où les commanditaires avaient plutôt

    tendance à recourir au privé. Enfin, j’ai toujours défendu une approche inter-fonctions publiques.

    Aujourd’hui, je suis heureux des avancées avec nos homologues de l’Etat, conseiller.ères en organisation du travail, désormais représentés au sein de notre Conseil d’Administration. Ce qui fait la force de ce réseau, c’est son esprit collectif d’ouverture et d’entraide, cette envie partagée d’apprendre et d’expérimenter et bien entendu sa fibre service public. Pour résumer, nos membres sont des professionnels, femmes et hommes engagés pour le bien commun et l’intérêt général, des gens sérieux qui ne se prennent pas au sérieux ! Cette présidence a été pour moi stimulante. J’ai rencontré de belles personnes, saines et capables de se remettre en question. Une vraie leçon d’humilité qui m’a fait grandir. Je laisse la place en confiance à une collègue que je sais compétente et qui fera son maximum pour développer le réseau, en y apportant sa touche personnelle. Et puis, tout n’est pas fini en ce qui me concerne, puisque je vais continuer à siéger comme membre du CA, même si je serai moins investi qu’auparavant. Par ailleurs, depuis quelques temps, je porte un projet de création d’entreprise qui me demande beaucoup d’énergie. De ce point de vue aussi, le moment était bien choisi pour passer la main.

    Février 2022, une nouvelle présidente pour l’andCO ! Interview croisée...

    Février 2022, une nouvelle présidente pour l’andCO ! Interview croisée...

     

    Carine, comment vis-tu cette nouvelle aventure ?

     

    Je suis conseillère en organisation pour la ville de Romans sur Isère depuis 2011 (alors que c’était l’apparition de ce métier dans les collectivités territoriales). J’aime ce métier qui permet d’accompagner les mutations, d’être au service des usagers, citoyens, contribuables et d’œuvrer avec l’ensemble des strates en démarche systémique. En tant que membre fondatrice et trésorière adjointe, j’ai collaboré avec conviction au sein de l’association pour la reconnaissance de la plus-value du conseiller en organisation au sein de nos institutions. Une de mes raisons d’être est d’accompagner les transitions tant sur les parcours professionnels que sur les stratégies organisationnelles. C’est donc tout naturellement que je prends le relais de Philippe qui a su toutes ses années se consacrer à l’association pour lui apporter une identité et permettre un rayonnement de notre métier. Néanmoins, cela n’a pas été spontané, j’ai dû réfléchir à mon engagement et à ce que je pourrais offrir à l’association et aux membres. Je suis fière de voir l’adhésion de mes pairs et de la confiance qu’ils m’accordent pour assurer la présidence.

    Je m’inscris dans ce challenge, portée par l’intelligence collective à l’œuvre au sein du réseau, et par l’implication de ses membres pour le métier et leur culture du partage comme le montrent, par exemple, la bibliothèque qui propose plus de 300 ressources aux adhérents ou l’animation des 9 réseaux régionaux.

    C’est avec honneur que j’enrichirai la feuille de route co-dessinée avec les membres du CA et que je m’activerai pour continuer de développer les partenariats et permettre au prochain d’avoir une association forte de sa représentation sur le plan national.

    Mais une association, c’est aussi une équipe. A l’andCO, elle est nombreuse et hyper motivée, et je sais que nous pourrons compter les uns sur les autres pour mener à bien les projets de 2022.

    Deux administratrices font leur entrée dans le nouveau bureau : Gwenola DAGALLIER (trésorière adjointe) et Nadia TAIR MEBARKI (membre du bureau). Elles rejoignent  Agnès BATTIMELLI (vice-présidente), Catherine MASSOUTRE BERRY (vice-présidente), Patrick GIBEAUD (secrétaire), Sandrine CORANTIN (secrétaire adjointe), Damien LAJARGE (trésorier) et Sylvie CHAUVINEAU (membre du bureau).

    Février 2022, une nouvelle présidente pour l’andCO ! Interview croisée...